Le livre Delhi & Mumbai est disponible à Paris dans les librairies Libres Champs et Livres et Objets du Monde, à Nantes dans les librairies Vent d’Ouest LU, Géothèque, Coiffard, Durance, Hab Galerie et Fnac et partout dans le monde sur commande. L'épopée du Frêne Têtard - Laurent Ouisse
L'épopée du Frêne Têtard
« Arbres et Totems »
Françoise Roucou et Laurent Ouisse
Photographies d’arbres taillés en têtards, de détail d’écorce. Ecorces utilisées comme support graphique et pictural. Quand un photographe et une peintre décident d’exposer ensemble sur ce qui, pour l’un est une sculpture faite par la nature et pour l’autre un support de création autour d’un même émerveillement : les arbres.
Commune de Vue en Loire Atlantique au lieu-dit de La Martinière.
La rencontre fût stupéfiante. Il ne s’agissait pas d’arbres seuls mais d’individus, d’entités palpables, transpirants d’une sensualité troublante. Inquiétant défilé, austère à première vue, j’en étais au tout début d’une découverte et d’un émoi qui n’allait pas me lâcher de sitôt. On parle d’essence pour les arbres, jamais pour moi ce terme n’avait été aussi profond, aussi juste. La première réaction fût de saluer ces vétérans et puis d’approcher. Une belle lumière d’hiver caressait leur peau rugueuse comme celle d’un éléphant. Pas un souffle de vent, le dénuement implacable des ronciers alentour supprimait tout espoir d’échapper à l’épopée du frêne têtard. Véritable œuvre d’art, la visite de ces pachydermes végétaux allait commencer et se prolongeât sur quelques semaines. J’ai choisi de les photographier en pied comme des sculptures avec cette lumière de la première fois, temps ensoleillé, et nudité de l’hiver. Plus tard avec Françoise Roucou nous avons élaboré le projet d’exposition au Muséum en nous appuyant sur cette idée de sculpture. La série sur les frênes têtards a été exposée au Muséum d’Histoires Naturelles de Nantes avec Françoise Roucou qui, elle, a réalisé des sculptures inspirées des Katcinas, les figures que donnaient aux enfants les indiens Hopis pour leur raconter l’histoire des dieux auxquels ils apportaient tout leur imaginaire en une cosmogonie inspirée pleine d’humour et de terreurs enfouies. L’exposition qui a duré deux mois s’intitulait : Arbres et Totems.
Laurent Ouisse

Top